A Montauban, la statue Héraclès a été vandalisée

L’arc de la sculpture de Corinne Chauvet a été brisé en trois morceaux, dans la nuit de mercredi à jeudi. • © Mairie de Montauban

C’est un Héraclès archer en résine de poudre de pierre blanche, à demi enfoui dans la terre. La sculpture de l’artiste tarnaise Corinne Chauvet, inaugurée à la fin de l’année 2019, sur l’esplanade du haut du jardin des plantes de Montauban, a été victime de vandalisme, dans la nuit de mercredi à jeudi. L’arc, de près de 4 mètres, a été brisé en trois morceaux. Et les lèvres d’Héraclès redessinées en rouge. 

Les faits qui ont été découverts ce jeudi matin ont suscité la colère de la maire de Montauban (candidate à sa succession), Brigitte Barèges, qui qualifie cet acte de « vandalisme inexpliqué et inexplicable« , « signature de barbares incultes« , ainsi qu’elle l’exprime dans un message posté sur Facebook. 
source : France 3

Article précédentArticle suivant