Attaque au couteau :L’homme de 29 ans a été victime d’une agression raciste

 

photo: police illustration

 

Les deux agresseurs présumés ont été déférés au parquet de Montauban, à l’issue de leur garde à vue, et entendus par le juge d’instruction dans l’enquête sur la tentative de meurtre . Pour rappel, un homme de 29 ans a été lardé de coups de couteau en centre-ville, vendredi, vers 15 heures, dans un immeuble situé au 9, rue Lassus à Montauban.

Gravement blessé, ce dernier a rapidement été pris en charge par les services d’urgence de l’hôpital de Montauban. Dans un état stationnaire samedi, désormais «la victime devrait s’en sortir, a confié dimanche midi, le parquetier de garde, et ce, grâce à l’intervention rapide des secours».

Hier matin, l’un des deux agresseurs, âgé de 37 ans, a pleinement reconnu les faits, et les assume. «La motivation de cette agression est raciste. L’auteur d’origine antillaise a expliqué avoir agi de la sorte, parce que l’homme de 29 ans était Maghrébin», a expliqué le parquetier, qui insiste néanmoins sur le fait que «le mobile de l’agression n’a rien à voir avec la religion. Rien ne relie ses explications avec l’actualité actuelle». L’agresseur a donc été mis en examen pour tentative d’homicide aggravé, «à raison de la race». L’autre individu, d’origine polonaise et âgé de 31 ans, assure ne pas avoir porté de coups de couteau à la victime. Il a tout de même été mis en examen pour complicité d’homicide aggravé. «Il y a assez d’éléments pour assurer un niveau de responsabilité», a complété le parquetier.

Mais le fin mot de l’histoire, c’est que «la victime n’est pas du tout d’origine maghrébine. Il y a eu tromperie sur la personne…»

Hier, en fin de matinée, les deux individus ont été incarcérés, l’un à Montauban, l’autre à la Maison d’Arrêt de Toulouse-Seysses. Ils encourent tous les deux, la réclusion criminelle à perpétuité.

source : ladepeche.fr

Article précédentArticle suivant
Close