Centrale nucléaire de Golfech : une fuite d’acide sulfurique

La centrale nucleaire de Golfech, au bord de la Garonne. – Alexandre GELEBART/20MINUTES

Un écoulement provenant d’une tuyauterie située dans la partie non nucléaire des installations de la centrale de Golfech, a mobilisé les agents EDF tout ce jeudi selon la dépêche du midi . C’est mercredi dans l’après-midi qu’un salarié de la centrale a constaté un écoulement d’eau sur la voirie du site. Cette dernière non radioactive, contenait une faible quantité de produit détartrant industriel: à savoir de l’acide sulfurique, utilisé pour assurer le bon fonctionnement des tours aéroréfrigérantes.

Pas de traces dans la Garonne et la nappe phréatique

« Cet écoulement a été dirigé vers le réseau d’eau pluviale, isolé de l’environnement extérieur », assure, ce jeudi soir, le responsable de la communication du site nucléaire. « Par mesure de précaution, confirme-t-il des contrôles ont été réalisés par les équipes de la centrale en aval du site. Ils ont confirmé l’absence d’impact sur l’environnement: aucune trace d’acide sulfurique n’a été retrouvée dans la Garonne et dans la nappe phréatique ». Cet incident qui a été signalé à l’autorité de sûreté nucléaire (ASN) n’a eu aucune incidence sur la production d’énergie: les deux unités sont en fonctionnement et connectées au réseau électrique national.

source : ladepeche.fr

Article précédentArticle suivant