Coronavirus : Attestation pour se déplacer, amende de 38 euros, 100.000 policiers et gendarmes

(Photo d’illustration) – AFP

Le ministre de l’Intérieur a apporté lundi 16 mars 2020 des précisions aux annonces d’Emmanuel Macron sur le confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Lors d’une conférence de presse donnée à 22 h, le ministre a annoncé sur un ton qui se voulait martial des mesures de confinement dès demain midi (mardi, N.D.L.R.) pour une durée de 15 jours qui pourront être prolongées, sur le modèle de ce que nos voisins italiens ou espagnols ont pris.

«Prendre l’air» sera toujours possible

Les déplacements pour s’alimenter, pour des motifs familiaux impérieux, pour des motifs sanitaires seront autorisés.

Les sorties pour assurer une activité physique ou pour promener son chien, sans se retrouver en groupe seront possibles. On pourra prendre l’air mais certainement pas jouer un match de foot, a résumé Christophe Castaner.

Aller pique-niquer dans un parc, c’est interdit, se retrouver en groupe c’est interdit, a-t-il précisé.

Les travailleurs transfrontaliers pourront continuer leurs déplacements pour aller rejoindre leur entreprise. Il ne faut plus de circulation transfrontalières qui ne soient pas indispensables. Des contrôles auront lieu. Ceux qui n’auront pas vocation à traverser ces frontières seront renvoyés.

100 000 forces de l’ordre mobilisées

Un dispositif de contrôle sera mis en place avec 100 000 forces de l’ordre avec des points fixes ou mobiles sur les grands axes et ceux secondaires.

Toutes les personnes qui circuleront devront être en mesure de justifier son déplacement. Chaque personne devra porter une attestation pour justifier sur l’honneur le motif de son déplacement a expliqué le ministre de l’Intérieur. Elle sera disponible mardi dans la journée sur site du ministère de l’Intérieur ou pourra être rédigée sur papier libre.

En cas d’absence de raison sérieuse, la violation de ces règles sera punie d’une amende, a annoncé Christophe Castaner. Actuellement, cette amende est de 38 €, mais va être portée ensuite à 135 € par un décret, a annoncé le ministre de l’Intérieur.

source : ouest France

Article précédent