Coronavirus en France : les lieux publics « non indispensables » fermés jusqu’à nouvel ordre

Photo
rtl

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé des mesures plus restrictives. « Nous devons absolument limiter les déplacements (…) et comprendre la gravité du moment »

Face à la hausse des cas de coronavirus, le gouvernement prend des mesures plus drastiques. Edouard Philippe a annoncé la fermeture des lieux publics non indispensables à partir de minuit, samedi. Le Premier ministre a pris la parole, quelques minutes avant le point quotidien du directeur général de la Santé, Jérôme Salomon qui a annoncé plus de 4 500 cas en France, un nombre qui « a doublé en 72 heures », et 91 morts.

« Les règles sont imparfaitement appliquées », a jugé en préambule Edouard Philippe, suite aux manifestations qui ont eu lieu samedi en France, malgré l’interdiction des rassemblements de 100 personnes. Il a annoncé dès samedi soir minuit la fermeture de tous les « lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays », appelant les Français à « plus de discipline » face à la pandémie de coronavirus.

Restaurants, bars, discothèques, cinémas sont appelés à fermer leurs portes. Les commerces sont aussi touchés, à l’exception des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureau de tabac ou encore stations-essence, a précisé le Premier ministre. 

source : sud-ouest

Article précédent