Covid-19 : le Tarn-et-Garonne dépasse la barre des 40 décès à l’hôpital


Le bilan de la pandémie de Covid-19 présenté par l’Agence régionale de santé n’est pas bon dans le Tarn-et-Garonne. Tous les records précédents d’hospitalisations, de réanimations et de décès sont battus. La deuxième vague est bien plus haute que la première.


Par temps de grands vents, les marins doivent faire face à des vagues qui submergent parfois la coque de leurs bateaux. Malgré les conditions dantesques, l’équipage doit toujours maintenir le cap. Dans les établissements hospitaliers du Tarn-et-Garonne, ce sont les soignants qui font face à un vent contraire et à une vague qui n’en suffit plus de monter : celle du Covid-19. Elle ne semble pas encore vouloir s’écraser. L’eau, si elle n’emporte pas tout sur son passage, crée des énormes dégâts.


Le bilan Covid publié par l’Agence régionale de santé vendredi 6 novembre, après 19 heures, n’est en effet pas bon pour le Tarn-et-Garonne. Selon les chiffres de l’institution sanitaire, 40 personnes ont perdu la vie depuis le début de la pandémie dans le département. C’est huit de plus que lors du précédent, trois jours auparavant. Et la dynamique n’est vraiment pas bonne. 32 personnes ont succombé au coronavirus depuis le début du mois d’octobre. C’est quatre fois plus que lors de la première vague, que l’on peut arrêter à septembre.


21 personnes en réanimation

Deux autres records sont malheureusement tombés. D’abord, le nombre d’hospitalisations (108), soit une de plus que mardi 3 novembre. C’est aussi une vingtaine de plus que fin octobre. Enfin, le nombre de cas en réanimations ne cesse d’augmenter depuis dix jours. On est ainsi passé de 15 lits occupés le 30 octobre à 21 vendredi 6 novembre. Les effets du couvre-feu puis du confinement ne se font pas encore sentir.

source : la dépêche

Article précédentArticle suivant