Covid-19 : le Tarn-et-Garonne franchit le seuil d’alerte zone rouge


Le département du Tarn-et-Garonne vient de basculer en zone active de circulation du Covid-19 avec un taux d’incidence, supérieur au seuil d’alerte, de 51,4.

La nouvelle pendait au nez du Tarn-et-Garonne depuis un moment, c’est chose faite : ce mardi soir, l’Agence régionale de santé (ARS) d’Occitanie a classé le département en zone rouge et dépasse le seuil d’alerte. Une mauvaise nouvelle qui n’est pas une surprise puisque le taux d’incidence, le nombre de cas positifs au Covid-19 sur 100 000 habitants, sur lequel se base l’ARS pour classer les départements ne cessait d’augmenter. Il était de 42 vendredi, 44,2 lundi et vient de franchir la barre fatidique des 50 pour atteindre 51,4 mardi. Le taux de positivité (nombre de tests positifs rapportés au nombre de tests réalisés) est quant à lui passé à 3,7%.

Concrètement, cela signifie que la circulation du virus est active sur le département et représente un danger sans toutefois être en urgence sanitaire. Le Tarn-et-Garonne rejoint donc la trentaine de départements français placés en zone rouge dont son département voisin de la Haute-Garonne.

De nouvelles mesures sanitaires à venir

Ce franchissement du seuil d’alerte devrait relever la barre des mesures sanitaires mises en place par la Préfecture comme par exemple le port du masque. Si les nouvelles mesures ne seront annoncées que mercredi, elles suscitent l’inquiétude des citoyens et professionnels à l’heure où la vie culturelle et sportive reprenait peu à peu son cours. 

Le passage en zone rouge intervient au moment ou de grandes festivités se préparent comme la 31e édition des 400 Coups et le marché Tzigane ou le match de l’USM à Sapiac ce week-end.

source : la dépêche

Article précédentArticle suivant