Découverte de nitrates dans l’eau du robinet dans le Tarn-et-Garonne

 

photo illustration

 

Alerte à la qualité de l’eau potable selon la dépêche du midi  à Saint-Antonin-Noble-Val et ses alentours. Le taux de nitrates augmente dangereusement dans l’eau du robinet distribuée par la communauté de communes Quercy, Rouergue et gorges de l’Aveyron.

A la suite d’un prélèvement effectué le 30 octobre sur le réseau de distribution de Saint-Antonin-Noble-Val, l’Agence régionale de santé (ARS) a tiré la sonnette d’alarme, ce lundi,  en livrant les résultats des analyses de l’eau issue de la source de la Gourgue. Alors qu’il ne faut pas dépasser les 50 microgrammes de nitrates par litre d’eau, le taux est passé à 60 microgrammes.

L’eau déconseillée aux femmes enceintes et aux nourissons

Dans un communiqué, les autorités ont vivement conseillé aux femmes enceintes et aux nourrissons de bannir l’eau du robinet et de se rabattre sur l’eau minérale. Néanmoins, « l’eau du robinet peut continuer à être consommée par toute s les autres personnes et utilisée pour tous les autres usages. » Le syndicat de l’eau de la communauté de communes assure encore que « des mesures sont en cours afin de rétablir la situation le plus rapidement possible. Il est, en outre, conseillé de ne pas utiliser, comme moyen de substitution au réseau, l’eau des puits particuliers ou sources qui n’ont pas fait l’objet d’une vérification complète et récente de qualité. » De nouveaux prélèvements devraient être réalisés ce mardi.

Au total, les mesures de précaution annoncées ce lundi concernent 1 500 foyers vivant sur les communes tarn-et-garonnaises d’Espinas, Féneyrols, Saint-Antonin-Noble-Val, Varen (seulement deux écarts concernés, Montatech et Malecourse), Verfeil-sur-Seye, et sur deux communes tarnaises de Saint-Michel-de-Vax et Montrosier. Des distributions de bouteille d’eau ne sont pas encore prévues.

 

source : ladepeche.Fr 

Article précédent