Le conducteur du train a fini sa journée, il laisse le convoi militaire à la gare

Un conducteur de train qui avait fini sa journée a décidé de laisser son convoi en gare de Libourne. Il transportait des véhicules de l’armée.

photo illustration pixabay

Un train de frt transportant des véhicules militaires a été laissé plusieurs heures à l’abandon en gare de Libourne (Gironde) jeudi soir, a-t-on appris ce dimanche. Le conducteur avait accompli ses heures de travail de la journée. 

Le spectacle a été d’autant plus étonnant pour les agents SNCF que le train transportait des engins blindés et véhicules tout-terrain de l’armée. Ceux-ci devaient être acheminés jusqu’à Paris dans l’optique du défilé du 14 juillet. Ils décident alors d’appeler les gendarmes pour les alerter sur la présence de ce train fantôme au chargement très spécial. Ces derniers remontent rapidement la piste et établissent que le convoi transporte des blindés et des véhicules tout-terrain à quatre roues motrices appartenant au 31e régiment du génie de Castelsarrasin, dans le Tarn-et-Garonne et dans lesquels les miliataires sont censés défiler le 14 juillet prochain sur les Champs Elysées.

En effet, le chargement du train avait pris du retard en gare de Vayres, rapporte Sud Ouest. Le conducteur avait donc déjà accompli son quota d’heures de travail à son arrivée à Libourne. « Il n’y a pas eu de conséquences sur la circulation et la société qui affrétait le train avait sans doute acheté ce qu’on appelle un sillon, donnant un droit de passage sur une voie », a fait savoir la SNCF au quotidien régional. 

La gendarmerie a été prévenue afin de sécuriser la précieuse cargaison et un autre conducteur a été dépêché sur place pour amener le train jusqu’à sa destination, quatre heures plus tard.

Article précédent