LE MOBILE AU VOLANT POURRA VOUS COÛTER VOTRE PERMIS DE CONDUIRE

William Van Hecke/GettyImages

Le Premier ministre a annoncé mardi une batterie de mesures pour lutter contre l’insécurité routière. Parmi elles, la suspension du permis pour usage de mobile au volant et l’abaissement de la vitesse maximum .

Le Premier ministre a présenté le plan du gouvernement pour réduire le nombre d’accidentés sur les routes, à l’issue d’un comité interministériel consacré à ce sujet. Et l’une des mesures adoptées est forte : utiliser votre mobile en conduisant pourrait désormais vous coûter votre permis. Les forces de l’ordre pourront le “retenir” dans le cas où ils vous arrêtent pour avoir commis une “infraction susceptible de porter atteinte à sa propre sécurité ou à celle des tiers” alors que vous teniez votre téléphone à la main. Le Premier ministre a par exemple cité l’oubli de clignotant.

“Lire un message nécessite de quitter la route des yeux pendant cinq secondes”, a-t-il expliqué. “Pendant ce temps, le véhicule parcourt 70 mètres si vous roulez à 50km/h”. Il n’en faut parfois pas plus pour provoquer un grave accident… Jusqu’à présent, être pris avec un portable à la main coûtait trois points sur le permis et 135 euros d’amende. L’autre mesure phare du plan du gouvernement, et qui fait déjà beaucoup parler, est l’abaissement de la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h sur le réseau secondaire, où la circulation est “à double sens, sans muret de séparation entre les deux voies”, à partir du 1er juillet. Le Premier ministre affirme que cette décision pourrait permettre de sauver 350 à 400 vies par an.

Source : capital

Article précédent