Le nombre de cambriolages explose dans le Tarn-et-Garonne +40%

(Photo d’illustration) – AFP

Bandes spécialisées venues de l’Est, forces de l’ordre mobilisées par les Gilets jaunes, baisse record enregistrée en 2018… Depuis le début de l’année, la gendarmerie constate une hausse vertigineuse des cambriolages sur sa zone du département : + 40 %. 

Un tournant ? Alors que 2018 s’était achevée sur une très forte baisse, le nombre de cambriolages dans le Tarn-et-Garonne connaît un bond spectaculaire depuis le début de l’année selon la dépêche du midi . Le phénomène touche l’ensemble de la zone de gendarmerie du département, mais plus particulièrement l’arrondissement de Montauban.

Les compteurs s’affolent ! 230 habitations principales, résidences secondaires et locaux commerciaux ont été cambriolés entre le 1er janvier et le 11 mars 2019, soit une augmentation de 40 % par rapport à la même période de l’année dernière. De son côté, la zone police (Montauban et Castelsarrasin) est épargnée. Les cambriolages y baissent même de 30 % dans la même période.

Roumains et Albanais arrêtés

Ils sont soupçonnés d’avoir écumé plusieurs départements, notamment le Tarn-et-Garonne qui était leur base. Trois individus d’origine albanaise et roumaine ont été interpellés, lundi soir, aux portes de Montauban. Cette équipe de cambrioleurs était pistée depuis plusieurs semaines par les forces de l’ordre et la justice audoises. Ils n’hésitaient pas parfois à parcourir des centaines de kilomètres dans la même journée pour commettre leurs méfaits. Le gang rentrait-il, lundi soir, d’un cambriolage ? Le magistrat de permanence au parquet de Montauban a été saisi de l’affaire pour le placement en garde à vue des suspects, avant de laisser le dossier dans les mains de la juridiction de Carcassonne pour poursuivre les investigations. Pour l’heure, les enquêteurs observent le plus grand mutisme autour des interpellations qui vontpeut-être déboucher sur d’autres arrestations et permettre de solutionner plusieurs dizaines de cambriolages dans la région.

source : la depeche du midi

Article précédentArticle suivant