L’Embarcadère de la place Lalaque va changer de vie

Photo : DDM

L’avenir d’un des bâtiments les plus emblématiques de la ville était au cœur de la séance du conseil municipal hier soir. Annie Guillot, élue de la majorité, a présenté le projet de déclassement et de désaffectation de l’Embarcadère Place Lalaque. Ouvert en 1935, après les terribles inondations de 1930, l’Embacardère fut une halle de marché couverte, puis une gare routière en 1967, avant de devenir une salle de spectacles, dans les années 90, un lieu d’accueil pour les étudiants en Arts plastiques, en 2001, puis le siège de l’association la Boîte à Malice spécialisée dans les arts du cirque.

Cet étonnant bâtiment a fait l’objet d’une mesure de protection, classé à l’inventaire des Monuments historiques en avril 2005. Aujourd’hui «la ville veut redynamiser le site et en faire un lieu d’animation et de restauration tout en préservant le patrimoine», a indiqué Annie Guillot.

Un porteur de projet privé s’est donc rapproché de la commune pour «proposer un espace convivial de restauration et d’animation autour de différents stands proposant divers types de cuisine». Une dizaine restaurants occuperaient ainsi les 350 m2, autour d’un bar et une terrasse extérieure serait prévue selon la dépêche du midi .

source : la depeche

Article précédentArticle suivant