Les trucs et astuces pour moins souffrir de la canicule

Les trucs et astuces pour moins souffrir de la canicule
pixabay

Pour résister à la chaleur, il faut d’abord préparer son domicile. Contrairement aux idées reçues, il faut fermer ses fenêtres en pleine journée, ainsi que les stores et volets. Il faut aérer une fois la nuit tombée. Pour que le ventilateur soit plus efficace, pensez à placer une bouteille d’eau gelée devant l’appareil. L’air qui est soufflé sera plus frais et donc la température plus agréable dans l’appartement. Autre astuce : penser à débrancher vos appareils électriques non indispensables pour baisser légèrement le mercure.

Le brumisateur peut s’avérer l’outil le plus efficace contre la chaleur. Le combat contre la canicule se joue également dans les rayons boisson des magasins : eau plate ou gazeuse, l’alcool est déconseillé. Côté aliments, il faut privilégier des aliments gorgés d’eau comme les concombres, les tomates ou la pastèque. Enfin, une glace, c’est tentant, mais pas très bon. Trop sucrée, elle déshydrate.

Mouiller son corps (mais gare à l’eau glacée)

« Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour », recommande l’agence sanitaire Santé publique France, qui conseille de se munir d’un brumisateur pour les trajets en voiture. En revanche, prendre une douche glacée n’est pas une bonne idée. Sur le moment, l’eau froide fait du bien. Mais le corps la ressent plutôt comme une agression et va lutter pour maintenir la température corporelle à 37°. Attention au choc thermique…

Un geste à éviter: dormir à côté d’un ventilateur, dans l’espoir de profiter toute la nuit d’un souffle d’air frais. Au bout de plusieurs heures, cet air risque de dessécher les sinus ou la gorge et de causer des crampes ou contractions musculaires. Sans compter le risque pour les allergiques, plus exposés aux impuretés de l’air.

Donner de ses nouvelles

« Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide », conseille Santé publique France. Et « si vous voyez quelqu’un victime d’un malaise, appelez le 15 », le numéro de téléphone du Samu.

Les signaux d’alerte pour un coup de chaud sont les crampes, une fatigue inhabituelle, les maux de tête, une fièvre supérieure à 38°, des vertiges ou des nausées, voire des propos incohérents. 

A la moindre question, vous pouvez contacter le 0800 06 66 66 : la plateforme téléphonique d’information « Canicule  » fonctionne tous les jours, de 9h00 à 19h00 (appel gratuit depuis un poste fixe en France). Ce numéro permet d’obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs et des informations utiles en cas de situation particulière.

Article précédent