L’incertitude immobilier gagne sur Montauban

 

L'incertitude immobilier gagne sur  Montauban

 

Après une embellie de l’immobilier les années précédentes dans l’agglomération Montalbanaise, l’incertitude commence à gagner le marché. Désormais, les prix stagnent après une légère baisse en début d’année.

Le ralentissement global des transactions en volume ne semble pas échapper à Montauban au deuxième semestre. Si les ventes se situent en réalité à peu près au niveau de 2011, l’incertitude gagne les professionnels de l’immobilier. Virginie Lépine de Laforêt immobilier confirme : «On a une grande incertitude concernant les prix, qui stagnent, et qui n’ont pas bougé depuis le printemps. Même si les taux d’intérêts sont très bas, les obtentions de prêts sont très difficiles et les acheteurs ont quand même peur de la situation économique.». Malgré tout, le marché immobilier montalbanais n’est pas pour autant «atone», en termes d’actes notariés signés, selon Maître Uzon-Milleret.

De 800 € à 2000€/m2 en fonction de l’état du bâti

Les prix au m2 sur les appartements ou les maisons à Montauban sont très disparates en fonction de l’état et du quartier. Pour des appartements non rénovés du centre, on trouve des prix autour de 800 €/m2 alors que pour des appartements entièrement rénovés, on tourne autour des 2 000€. «Sur 150 m autour de la Place Nationale, on a une grosse différence des prix de cet ordre» explique David Depeauw, agent chez Orpi. À l’inverse, les prix des terrains à bâtir ne baissent pas. Avec les nouveaux quartiers du golf, les prix des parcelles vont jusqu’à 90 000€.

Lalande, Saint-Martial ou le golf : des quartiers en vogue

En termes d’appartements, c’est l’hypercentre de Montauban qui reste le plus attractif. Mais les professionnels confirment la recrudescence des demandes pour les quartiers de Lalande, Saint-Martial, Beausoleil ou, plus récemment autour du nouveau golf.


le chiffre

Montauban. Le chiffre : 10%

DE BAISSE > DES PRIX. C’est la prévision des profesionnels concernant les prix de l’immobilier pour l’année 2012. Prévision incertaine compte tenu du contexte.


3 questions à

Montauban. Régine Pautal-Cecco

Comment se porte le marché locatif sur Montauban ?

Le marché locatif sur Montauban est plutôt bon. Ca bouge bien, il y a des demandes et des offres en réponse. Dans l’ensemble, notre taux de remplissage est plutôt bon pour la rentrée. Il y a encore des appartements à louer, mais il ne reste plus beaucoup de studios car la demande principale est étudiante.

Quels sont en moyenne les prix des loyers et sont-ils soumis à encadrement ?

En moyenne, pour un studio, les loyers sont de 320€. Pour les T2, 400/450 € et pour les T3 de 500/550€. Sur une villa, on tourne autour de 750€. À Montauban, les prix des loyers ne sont pas soumis à encadrement, ils sont en régime de liberté, car il n’y a pas d’augmentation tendancielle des prix. Ils restent stables depuis quelques années.

Quels sont les secteurs de la ville les plus demandés ou les plus attractifs ?

Les secteurs attractifs pour les studios, ce sont les alentours de l’université ou le centre ville : Faubourg du Moustier, Bvd Montauriol ou vers le Faubourg Saint-Michel. Il y a aussi pas mal de demandes en villas, plutôt dans le sud pour être plus près de Toulouse ou de la  rocade.

 

 

Propos recueillis par Florian Bardou

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *