Montauban. Covid-19 : la ruée vers le test de dépistage gratuit

Avec un taux de positivité de 1, 7 % (contre 1, 5 % au niveau national) enregistré le 31 juillet, le virus est bien présent dans le Tarn-et-Garonne. A Montauban, les tests gratuits, sans prescription et sans rendez-vous connaissent un vrai succès.

« Penchez la tête en arrière. Allez-y. » Régis ferme les yeux et suit les consignes du biologiste. Une quinzaine de secondes plus tard, c’est fait. Un prélèvement dans les fosses nasales lui permettra de savoir s’il est porteur ou non du coronavirus, ce jour-là.

Ce lundi, comme près de 200 autres personnes, Régis est ainsi venu se faire tester au Covid-19 sur le parking du laboratoire Biofusion, près de la clinique du Pont de Chaume, à Montauban. Des tests naso-pharingés ( PCR) qui, depuis le 24 juillet dernier, sont effectués gratuitement, sans prescription médicale et sans rendez-vous. Dans le département, les laboratoires Biofusion et Cerballiance à Montauban, Biofusion à Castelsarrasin, Caussade, Beaumont-de-Lomagne et Montech, Synlab à Castelsarrasin, Moissac et Valence d’Agen pratiquent ces tests. « Le Tarn-et-Garonne est un bon élève en matière de dépistage », indique un responsable de l’Agence régionale de santé.

Entre le 20 et le 26 juillet, 1 418 tests ont été effectués dans le Tarn-et-Garonne. Les résultats ont fait apparaître 25 cas positifs. Lundi 27 dernier, 233 personnes ont été testées pour huit cas positifs. Avec un taux de positivité inquiétant de 3, 4 %, le Tarn-et-Garonne se situait largement au-dessus de la moyenne nationale de 1, 5 %. La fin de la semaine a été plus rassurante. Sur les 348 tests effectués le vendredi 31 juillet, six se sont révélés positifs. Le taux de positivité est donc redescendu à 1, 7 %. 

N’empêche ! le virus circule aujourd’hui un peu plus dans le Tarn-et-Garonne que dans les autres départements voisins, hormis la Haute-Garonne qui reste sous vigilance. 

« Nous recevons tout le monde »

Dans les rangs des 200 personnes venues subir un test de dépistage ce lundi au laboratoire Biofusion, à Montauban, on ne décelait pas d’angoisse particulière liée à ces chiffres. Mais tout le monde prend le virus au sérieux. « Je reçois de la famille dans les prochains jours, notamment des personnes âgées. Par précaution, j’ai préféré me faire tester », explique cette jeune femme.

La semaine dernière, Biofusion a reçu 2 350 personnes sur sa vingtaine de sites de dépistage de Tarn-et-Garonne et de Haute-Garonne. 884 personnes ont été testées rien que sur le « drive » organisé sur le parking du laboratoire proche de la clinique du Pont de Chaume. 

« Nous recevons tout le monde sans rendez-vous, assure Jean-François Laverdure, biologiste médical du laboratoire. La personne est reçue à une première table où l’on note son nom, son prénom, son numéro de sécurité sociale, son téléphone et le nom de son médecin traitant. Les résultats sont communiqués dans les 48 heures. »

Après avoir rempli la fiche avec une des trois secrétaires installées dans un préfabriqué, le candidat au test remonte ensuite dans sa voiture et se dirige vers la tente de prélèvement. C’est la fameuse épreuve de l’écouvillon. « Ce n’est pas agréable, mais ça va », conclut Régis. 

De son côté, Jean-François Laverdure souligne que le laboratoire a embauché deux étudiants de deuxième année de médecine pour effectuer le prélèvements. Et ajoute que le parcours mis en place ne dure pas plus d’un quart d’heure lorsque la file d’attente n’est pas trop importante.Dépistage gratuit et sans rendez-vous au laboratoire Biofusion, du lun au vendredi, de 10 heures 30 à 12 heures et de 14 heures 30 à 16 heures. Le samedi matin de 10 heures 30 à 12 heures.

source : la dépêche

Article précédentArticle suivant