Montauban dans les dix villes françaises où l’on vit en bonne santé, selon Le Figaro

Montauban parmi les dix villes françaises où l'on vit en bonne santé, selon Le Figaro


Le quotidien national a publié un classement censé illustrer les villes de France où l’on vit en meilleure santé. Selon leur baromètre, qui compare les données des 100 villes françaises comptant le plus d’habitants de plus de 75 ans, Albi décroche la première place, devant Tarbes. Toulouse (8e) et Montauban (9e) intègrent le Top 10. L’ancienne région Midi-Pyrénées est ainsi mise en avant.

Le Sud, et en particulier le Sud-Ouest, bien plus fort que le Nord. C’est ce qui ressort du classement publié ce lundi 25 octobre par nos confrères du Figaro, portant sur les villes françaises où l’on vit en bonne santé.

La méthodologie appliquée par le quotidien national pour parvenir à un classement objectif est simple : sur les 100 villes françaises où l’on compte le plus d’habitants de plus de 75 ans, ils ont analysé les données épidémiologiques (coefficient 3), les chiffres de la densité de médecins (coefficient 2), et ceux de la pollution (coefficient 1). Les villes qui ont le meilleur classement moyen pondéré sont celles qui arrivent en tête du classement, selon cette méthode.


Albi en tête

Et à ce petit jeu, c’est la préfecture du Tarn, Albi, qui s’en sort donc le mieux, selon le quotidien. Une place qu’elle doit en partie au bon résultat du département en termes de mortalité par tumeurs, maladies cardiaques et circulatoires, ou neurologiques.

À la deuxième place du classement national, on retrouve Tarbes, une autre préfecture de l’ancienne région Midi-Pyrénées, qui figure donc en très bonne position selon les critères du Figaro en termes de santé publique. Un peu comme pour la capitale tarnaise, ce sont les bons chiffres de la santé de la population au niveau départemental qui permettent à Tarbes de bien se classer, ainsi qu’une excellente qualité de l’air (6e national).

Aux 8e et 9e places, on retrouve respectivement Toulouse et Montauban, pour des raisons très différentes des premières. La capitale de Région et son département de la Haute-Garonne figurent sur le podium des villes où la mortalité de différentes affections gravissimes est la plus faible, quand Montauban brille par sa densité de médecins libéraux (4e national) et par sa qualité de l’air (8e).


Le Nord en souffrance

Bordeaux complète le podium au classement général, alors qu’on retrouve également des villes comme Bayonne (10e) ou Biarritz (13e) très bien situées, confirmant la bonne santé du Sud-Ouest dans ce baromètre.

Tout le contraire du Nord du pays, où les villes sont en souffrance, selon les données du Figaro. « Les villes en queue de classement sont surtout situées dans les Hauts-de-France, note le quotidien. Roubaix, Calais et Dunkerque ferment la marche. Tourcoing (95e) et Saint-Quentin (92e) ne sont pas loin devant ».

Un « fossé sanitaire » que le professeur de santé publique à l’université de Génève, interrogé par nos confrères, impute à trois hypothèses : « les revenus, l’éducation et la place sur l’échelle sociale ».

source la dépêche

Article précédentArticle suivant