Montauban: Le dealer lâche son molosse sur les policiers et saute du troisième étage

 

Le chien était un american staffordshire terrier, une race proche du pit-bull. (image d’illustration) — Thomas Coex AFP/Archives

 

C’est une interpellation qui aurait pu mal se finir pour quatre policiers Montalbanais. Alors qu’ils étaient en train d’intervenir ce mercredi chez un homme notoirement connu pour des affaires de stupéfiants, ils ont dû aussi gérer un dealer, propriétaire d’un chien d’attaque, rapporte La Dépêche samedi.

Onze condamnations à son casier judiciaire

« Nous avions mis une matraque télescopique dans la porte, [le dealer présumé] tenait son chien qui était en position d’attaque », a témoigné l’un des policiers venu se constituer partie civile au tribunal correctionnel ce vendredi. « Il a ouvert en le lâchant et a refermé derrière lui en nous laissant avec son animal », a-t-il poursuivi à la barre.

Les policiers assènent alors plusieurs coups de matraque à l’animal, qui s’enfuit dans la cage d’escalier. Deux d’entre eux, qui ne pouvaient faire usage de leur arme à feu sans risque de blesser leurs collègues, ont été mordus. Pendant ce temps, le suspect sautait par la fenêtre de son appartement situé au troisième étage.

Interpellé, l’homme de 35 ans a expliqué qu’il n’avait pas lâché délibérément son molosse sur les policiers. « Elle est partie toute seule », a-t-il précisé.

Lors de la perquisition, les policiers ont notamment trouvé 190 grammes de cocaïne, 170 grammes d’herbe de cannabis, de la morphine, de la codéine, 1.550 euros en liquide ainsi qu’un chargeur de 7,65 mm avec des cartouches.

L’homme, qui a onze condamnations à son casier judiciaire, a écopé de douze mois ferme avec maintien en détention. Il doit en outre verser 150 euros à chacun des policiers.

source : 20 minutes.fr

Article précédentArticle suivant