Montauban : des policiers municipaux à nouveau visés par des tirs de mortiers d’artifice

Ecusson police municipale.


Intervenant pour disperser un attroupement de jeunes dans un quartier de Montauban, des policiers municipaux ont été la cible de quatre tirs de mortiers d’artifice dans la nuit de vendredi à samedi, sans faire de blessés.  Une autre patrouille avait subi une attaque similaire voilà deux semaines dans un autre quartier de la ville. Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue.


Des violences ont émaillé la nuit de vendredi à samedi à Montauban.  Vers 23 h 30, la police municipale s’est rendue dans le quartier d’Issanchou où plusieurs jeunes s’étaient rassemblés dehors, pouvant créer quelques perturbations pour le voisinage.

À leur arrivée sur les lieux, les policiers vont s’approcher et demander au groupe de se disperser. Dans un premier temps, l’intervention se déroulera plutôt dans le calme.

Mais alors les policiers municipaux regagnaient leur voiture, la situation va dégénérer. La patrouille a été visée par des tirs de mortiers d’artifice. Selon les premiers éléments de l’enquête, les fonctionnaires municipaux ont compté de   » trois à quatre tirs.  » Mais les projectiles n’ont pas atteint heureusement leurs cibles. Aucun policier n’a été blessé lors de cette échauffourée. 

Un individu sera rapidement  interpellé et placé en garde à vue au commissariat de police de Montauban. Ce suspect est défavorablement connu des services de police et de justice. Pour l’instant, il nie être l’auteur des tirs.


Deuxième fois en un mois

Depuis le début du mois de mai, c’est la deuxième fois que des mortiers d’artifice sont utilisés en arme contre les forces de l’ordre à Montauban. Une première attaque s’était en effet produite dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 mai dans un autre quartier de la ville, les Chaumes. Il n’y avait pas eu non plus de blessé. À chaque fois, les chandelles initialement prévues pour un usage festif sont détournées de leur fonction première dans le but d’en découdre.

source : la dépêche

Article précédentArticle suivant