Tarn-et-Garonne. Prison ferme pour avoir tué un cycliste alors qu’il envoyait des SMS au volant

photo pixabay

Un homme a été condamné à trois ans de prison dont un ferme pour avoir mortellement renversé un cycliste de 16 ans, le 25 mars dernier sur une route du Tarn-et-Garonne. Au moment du drame, l’automobiliste, âgé de 37 ans, envoyait des SMS en conduisant.

Un homme de 37 ans comparaissait devant le tribunal correctionnel de Montauban pour avoir renversé en voiture un cycliste de 16 ans, le 25 mars dernier à Boudou (Tarn-et-Garonne

). L’adolescent était décédé sous les yeux de sa mère.

L’automobiliste, qui envoyait des SMS en conduisant au moment du drame, a été condamné à trois de prison dont un ferme pour homicide involontaire, rapporte La Dépêche du Midi.

L’homme reconnaît son « imprudence »

Le jour des faits, en fin de journée, l’homme sortait de chez son médecin. Une camionnette qui circulait devant lui a mis son clignotant et s’est déportée sur la gauche pour doubler un cycliste. Le trentenaire, qui échangeait des messages avec son compagnon au volant, a vu au dernier moment la manœuvre du fourgon. En voulant l’éviter, il a percuté le jeune garçon à vélo.

Lors de l’audience, le prévenu a reconnu avoir « été imprudent »« Je suis en arrêt maladie depuis… Je n’ai plus reconduit, j’ai tout le temps peur qu’il arrive quelque chose. Je revois les images », a-t-il expliqué à la barre, selon des propos relayés par le quotidien régional.

Le fléau du téléphone au volant

Après avoir pris en compte les regrets du trentenaire et son casier judiciaire vierge, le substitut a requis 3 ans de prison, dont 2 ans de sursis. Des réquisitions suivies par le tribunal. Le permis de conduire de l’automobiliste a été annulé avec interdiction de le repasser pendant un an.

Face au fléau du téléphone au volant, le gouvernement souhaite durcir le ton. L’utilisation du téléphone en conduisant pourrait bientôt entraîner le retrait du permis de conduire si une infraction est commise en même temps. Aujourd’hui, l’usage seul du téléphone est une infraction punie de 135 euros d’amende et d’un retrait de trois points.

source : ouestfrance.fr

Article précédent