Tarn-et-Garonne : roué de coups et dans le coma après une partie de pétanque

Photo illustration


Que s’est-il passé, dimanche soir, autour de 20 h 30, à proximité de la salle des fêtes de Vaïssac ? Les gendarmes de Nègrepelisse cherchent à comprendre le déroulé des faits.

Dimanche 11 octobre au soir, ils ont été appelés pour porter secours à un homme de 26 ans qui gisait au sol. Alors que le concours de pétanque était terminé, une rixe aurait opposé deux boulistes. L’un d’eux aurait littéralement été roué de coups, à terre. Alerté par les cris de cet homme prisonnier de ses agresseurs, un riverain a donné l’alerte. La gravité de ses blessures, notamment au visage, les a conduits à faire appel à des moyens supérieurs. Un hélicoptère du CHU de Toulouse-Purpan s’est posé sur le stade de Nègrepelisse afin de transporter la victime à Purpan.

Une personne placée en garde à vue

Les gendarmes ont procédé à l’audition des témoins. Il leur serait vite apparu que la bagarre a bien opposé deux hommes. L’un des protagonistes potentiels a été mis hors de cause et entendu comme témoin. Quant à l’auteur présumé, il a été placé en garde à vue, hier matin, dans les locaux de la gendarmerie à Nègrepelisse. Une information confirmée par le parquet de Montauban.

Jean-Jacques Robert, le président de la pétanque de Vaïssac, qui a répondu hier, aux questions des gendarmes apporte des précisions utiles : « Notre concours s’est déroulé sans incident et a pris fin autour de 19 h 15. Nous avons fermé la buvette et tout le monde est parti. Puis j’ai été appelé sur les lieux un peu plus tard. Ce qui s’est passé est désolant mais nous n’avons aucune responsabilité ».

Un mot de travers pourrait être à l’origine de cette rixe qui a plongé un jeune homme dans le coma…

source : la dépêche

Article précédent