Tarn-et-Garonne : il tente d’échapper aux gendarmes… qui le sauvent finalement de la noyade

Photo illustration

Les faits se sont déroulés dimanche aux alentours de 22h. Alors qu’une patrouille de gendarmerie de la brigade d’Auvillar (Tarn-et-Garonne) est en surveillance dans la zone industrielle de Golfech, une fourgonnette passe à vive allure sous son nez en zigzaguant sur la route.

Les gendarmes décident alors de prendre en chasse le conducteur. Ce dernier refuse de s’arrêter, explique La Dépêche qui relate l’histoire. Pire : il accélère jusqu’à réussir à semer les gendarmes qui préfèrent abandonner la course-poursuite pour ne pas provoquer d’accident de la circulation.

 

Un taux d’alcoolémie très élevé

Mais quelques centaines de mètres plus loin, la même patrouille aperçoit des lumières dans le canal du Golfech. Il s’agit en fait des phares de la fourgonnette en fuite. Alors que l’eau commence à s’infiltrer dans le véhicule, le chauffard parvient in extremis à s’en extirper. Il restera debout sur le véhicule jusqu’à l’arrivée des plongeurs et des pompiers de Valence d’Agen qui viendront le chercher sur une barque.L’homme, âgé de 54 ans, a été pris en charge par les secours avant d’être conduit à l’hôpital de Moissac où une première analyse sanguine a révélé un taux d’alcoolémie particulièrement élevé. Placé en cellule de dégrisement puis en garde à vue, il a été libéré lundi après-midi et se verra prochainement notifié sa convocation au tribunal.
source : LCI 
Article précédentArticle suivant