Trois voitures brûlées dans le quartier de Lalande

 

voiture-qui-brule

 

Scène de désolation,  dans le quartier de Lalande. Trois voitures détruites par le feu, dans la nuit de samedi à dimanche, ne sont plus qu’un enchevêtrement de métal et de plastique fondu. C’est vers minuit et demi, rue Winston Churchill que les policiers du commissariat et les sapeurs-pompiers sont intervenus après avoir été alertés par des témoins.
Les pompiers ont rapidement éteint le brasier. Mais les trois véhicules stationnés devant la résidence des «7 nains» sont détruits, entièrement calcinés.

La propriétaire d’une petite Nissan, l’une des trois voitures embrasées a été réveillée par un véritable vacarme. Cette retraitée est alors sortie à une fenêtre de son appartement qui est situé au 1er étage, juste au-dessus des places de parking de l’immeuble. «On nous a demandé de rentrer et de nous barricader. Le feu était très près d’une borne de raccordement au gaz de ville. Ils ont eu peur que ça explose. Heureusement, il n’en a rien été», raconte la dame encore choquée par cet incendie. Les volets roulants de l’appartement situé au rez-de-chaussée ont été très sérieusement dégradés par la forte chaleur dégagée par le sinistre.

Selon les premières constatations, l’origine criminelle de cet incendie ne ferait aucun doute. Les policiers mènent l’enquête pour tenter de retrouver des éléments matériels qui permettraient de confirmer la piste de l’incendie volontaire ou d’éventuels témoins. Un jeune homme qui circulait en voiture dans cette rue au moment des faits aurait assisté d’ailleurs au début de l’incendie et se serait manifesté déjà auprès des forces de l’ordre.

source : ladepeche.fr

Article précédentArticle suivant