Un radar de poche révolutionnaire flashera sur les routes de Montauban

L'Ultralite (à gauche) a un concurrent : un radar de poche, bien plus fiable l'actuel et bien moins cher que les radars embarqués. (© CD/Normandie-Actu)
L’Ultralite (à gauche) a un concurrent : un radar de poche, bien plus fiable l’actuel et bien moins cher que les radars embarqués. (© CD/Normandie-Actu)

Un nouveau type de radar fera bientôt son apparition sur les routes de France : le TruSpeed. L’objet peut tenir dans une main et contrôler la vitesse à 640 mètres de distance.

C’est la nouvelle arme des forces de l’ordre. Et ce tout petit radar pourrait bien gâcher la vie de dizaines de milliers d’automobilistes. Actuellement à l’essai dans le Loir-et-Cher, le radar de poche devrait débarquer dans les prochaines semaines sur toutes les routes de France, y compris à Montauban et dans le Sud-Ouest.

L’arme est d’une efficacité redoutable, annonce le magazine Auto-Plus, qui a testé le nouveau « jouet » des gendarmes et policiers, en avant-première.
De la taille d’un appareil photo compact (13,2 x 11,4 x 5,3 cm), un peu plus lourd qu’un téléphone (410 grammes), l’ennemi public numéro 1 des automobilistes se la joue discret.

 

Auto-Plus dévoile la nouvelle arme des gendarmes : un radar de poche, de 410 grammes, qui tient dans la main.
Auto-Plus dévoile la nouvelle arme des gendarmes : un radar de poche, de 410 grammes, qui tient dans la main.

Contrôles à 640 mètres de distance

Mais derrière cette petite taille se cache un bijou de technologie, capable « d’attraper » à la volée la vitesse des automobilistes à près de 640 mètres de distance et de mesurer des vitesses allant jusqu’à 300 km/h.

Avec son zoom 7x, ce nouveau radar devrait par ailleurs permettre aux forces de l’ordre d’observer à distance le comportement des automobilistes : téléphones et autres infractions seront « dans la boîte ». Le tout, avec une vitesse de déploiement record. De quoi assurer des contrôles en toute discrétion.

Contrôler sans être repérés
Le radar peut tenir dans une main, ou même dans une poche de veste, pour « fondre sur les automobilistes, sans se faire remarquer », indique Auto-Plus.

Élaboré par la société Mercura, le fabriquant de l’Ultralyte (le radar de poing utilisé actuellement par les forces de l’ordre), il est deux fois plus petit et deux fois plus léger que son prédécesseur, et encore plus précis.

Couplé à un Smartphone
Équipé d’une lunette grossissante, le nouveau radar permettra d’observer le comportement des conducteurs au loin. L’appareil peut même être couplé à un smartphone, afin de mémoriser les images d’une infraction. Cette dernière fonctionnalité n’est cependant pas encore autorisée en France.

Actuellement à l’essai dans le Loir-et-Cher, l’arrivée de ce nouveau radar ne saurait tarder sur l’ensemble des routes de France. Sans compter qu’à 3 800 euros l’unité, il pourrait être (très) rapidement rentabilisé.

 

source : normandieactu.fr

Article précédentArticle suivant
Close