Une boîte de nuit de Montauban écope d’un mois de fermeture administrative

Dans un contexte d’accidentologie importante, notamment due à l’alcool au volant, les boîtes de nuit de Montauban font l’objet d’une surveillance particulière. Car, comme le rappelle un policier gradé, « ces établissements ont interdiction de servir à nouveau une personne ivre. Nous nous étonnons d’ailleurs lorsque certaines discothèques proposent une soirée grand déstockage avec des bouteilles à moitié prix… »

Une surconsommation d’alcool peut aussi entraîner des nuisances pour les riverains en fin de soirée, au moment où l’établissement ferme. Malgré le dialogue continu entre les patrons de boîtes et la police, certains cas nécessitent d’être relevés et communiqués à la préfecture, laquelle peut ensuite décider soit d’avertir la discothèque concernée (ce qui fut le cas à deux reprises ces derniers mois), soit de la sanctionner.

C’est ce qui est arrivé au Caï, un établissement très connu du centre-ville de Montauban selon la dépêche . Sa fermeture administrative a été décidée par arrêté préfectoral fin juillet. Une sanction qui a été notifiée au propriétaire hier et qui a débuté le même jour, pour une durée d’un mois.

Ce week-end, une bagarre générale a d’ailleurs éclaté devant l’établissement, dans des conditions obscures. Une enquête est en cours pour déterminer les protagonistes et les responsabilités de chacun. La sanction ne concerne pas le restaurant attenant à la boîte de nuit, le Santa Maria

Source : la dépêche

Article précédent