Montauban : de nombreuses perturbations pour la visite d’Emmanuel Macron lundi

afp


Rues et écoles fermées, circulation très perturbée : le sommet franco-espagnol, lundi 15 mars, ne sera pas sans conséquence sur la vie quotidienne des Montalbanais.


A cinq jours du 26e sommet franco-espagnol, lundi, à Montauban, en présence d’Emmanuel Macron et de Pedro Sanchez, le chef du gouvernement ibérique, on connaît les contours politiques de la visite présidentielle, la première du chef de l’Etat, dans le Tarn-et-Garonne, depuis le début de son quinquennat. Emmanuel Macron et Pedro Sanchez seront en préfecture, dès la fin de la matinée pour animer le sommet bilatéral. Les ministres des deux pays seront connectés par visioconférence. Les deux responsables politiques devraient évoquer les questions de lutte contre le terrorisme, de défense, de relance de l’économie et d’écologie.
Puis direction l’ancien collège pour la signature d’une convention relative à la binationalité entre les deux nations.
Les deux responsables iront ensuite se recueillir sur la tombe de Manuel Azaña premier président de la République Espagnole, mort à Montauban en exil.

Ce déplacement officiel générera inévitablement des perturbations importantes.
On a ainsi appris que les élèves de l’Institut familial ont été priés de rester chez eux lundi.
On sait aussi qu’il sera très compliqué d’entrer en centre-ville lundi entre 7 heures et 18 heures.
Les accès seront bloqués pour des raisons de sécurité.

patience…

le cortège présidentiel sera constitué de 18 véhicules sans compter les forces de sécurité françaises et espagnoles.
Tous les bureaux de la préfecture ont été réquisitionnés pour les agents de cette sécurité.
Notons aussi que l’allée de l’Empereur, la place Foch et les allées Mortarieu seront totalement fermées et hors d’accès.
La circulation des véhicules sera interdite aux voitures mais tolérée pour les piétons avenue Gambetta, rue du Pré, rue Bessières, rue Michelet et rue de la Résistance. Le parking de la place Griffoul et l’Esplanade des Fontaines seront fermés.
Les Montalbanais devront donc prendre leurs précautions ou s’armer de patience. Histoire d’éviter une journée à l’arrêt lors de la visite du fondateur d’En Marche…

source : la dépêche

Article précédentArticle suivant